Avec de solides resultats en 2018, le Groupe est clairement engage vers ses objectifs a moyen terme

Avec de solides resultats en 2018, le Groupe est clairement engage vers ses objectifs a moyen terme

  • Chiffre d’affaires de 3 610 M€ en hausse de 16,9% (+8,8% à pcc)
  • EBE de 712 M€ en hausse de 14,5% (+8,0% à pcc)
  • Free cash-flow récurrent de 529 M€
  • Résultat Net Part du Groupe de 2 233 M€
  • Développement de 588 hôtels et 100 000 chambres

Sébastien Bazin, Président-directeur général de Accor, a déclaré :

« Les résultats d’Accor pour l’année 2018 reflètent une transformation profonde, marquée notamment par la cession de notre pôle immobilier et de nombreuses acquisitions. Nos résultats sont en nette amélioration, avec un excédent brut d’exploitation, une génération de free cash-flow et un développement organique une nouvelle fois records. Ils sont par ailleurs parfaitement en ligne avec nos objectifs à moyen terme. Accor poursuit sa croissance, accroit ses parts de marchés dans le monde entier, et consolide son bilan. En 2019, le Groupe poursuivra dans cette voie. Avec le lancement de ALL, Accor donne vie à son modèle d’hospitalité augmentée, au service de ses clients et de ses partenaires. Ces initiatives ambitieuses et uniques dans lindustrie hôtelière permettront de faire rayonner le Groupe et ses marques, de fidéliser une nouvelle clientèle, et doptimiser ses performances sur le long terme »

En 2018, Accor a bénéficié de tendances opérationnelles très favorables dans la majorité de ses marchés, et poursuivi sa transformation vers un modèle « asset-light », avec la cession de 64,8% du capital d’AccorInvest, et le redéploiement rapide du cash généré dans des acquisitions stratégiques. Capitalisant sur une croissance organique record (300 hôtels et 43 905 chambres), le groupe exploitait au 31 décembre dernier un portefeuille de 703 806 chambres (4 780 hôtels), et un pipeline de 198 000 chambres (1 118 hôtels), dont 78% dans les marchés émergents, et 49% pour la seule région Asie-Pacifique.

Forte croissance du Chiffre d’affaires

Le chiffre d’affaires consolidé du Groupe en 2018 s’établit à 3 610 millions d’euros, en progression de 8,8% à périmètre et taux de change constant (pcc), et de 16,9% en données publiées par rapport à 2017. L’écart entre progressions publiée et pcc est essentiellement lié aux acquisitions réalisées en 2018 (incluant notamment Mantra et Mövenpick), partiellement compensées par des effets de change négatifs.

Les données publiées reflètent les éléments suivants :

  • Les effets de périmètre (acquisitions et cessions) contribuent favorablement pour 394 millions d’euros (+12,8%) liés aux apports de Mantra, Mövenpick, Atton, Gekko, ResDiary et Adoria

  • Les taux de change ont un effet négatif de 144 millions d’euros, principalement dû au recul du dollar US (37,1M€), du réal brésilien (31,9M€), et du dollar australien (28,4M€) face à l’euro. Cet effet de change a particulièrement pesé au premier semestre, et accessoirement sur la deuxième partie de l’année.

HotelServices a généré un volume d’affaires de 20 milliards d’euros, en progression de 13,4% à taux de change constant, et un chiffre d’affaires de 2 618 millions d’euros, en progression de 8,4% en données comparables. Ces performances sont le reflet de bonnes conditions de marché tout au long de l’année, et du développement du portefeuille hôtelier, en ligne avec les objectifs du Groupe (5% de croissance organique). La variation de chiffre d’affaires en données publiées s’établit à +5,4%, sous l’effet du taux de change négatif.

Chiffre d’affaires des redevances de management et franchise par région

De solides croissances de RevPAR et un développement rapide sont les deux moteurs de la nette amélioration du chiffre d’affaires lié aux redevances de management et de franchise en Europe et en Asie Pacifique, avec des progressions respectives de +8,7% et +8,4%. En Afrique Moyen- Orient, le chiffre d’affaires est en repli de 1,1%, suite à la fermeture de quelques hôtels, et malgré un RevPAR en légère amélioration (+1,8%). A l’inverse, l’activité est restée très soutenue dans les régions Amérique du Nord, Centrale et Caraïbes (+17,1%) et Amérique du Sud (+13,8%), permettant des hausses marquées de chiffre d’affaires.

En 2018, le segment Luxe a généré 38% des redevances de management et de franchise. A l’avenir, le poids du Luxe continuera d’augmenter, avec les ouvertures des nombreux hôtels haut de gamme actuellement dans le pipeline.

Au global, le RevPAR du Groupe a progressé de 5,6% en 2018. En Europe, cette hausse a atteint 6,5%.

  • Cette performance a notamment été tirée par la France, où le RevPAR a progressé de 6,9%, sous l’effet notable d’une forte hausse de 12,2% à Paris.

  • Au Royaume-Uni, le RevPAR a progressé de 2,9%, grâce notamment à une forte demande locale à Londres, où le RevPAR a progressé de 4,8% sur l’année.

  • En Allemagne, la progression de 3,2% du RevPAR a notamment été consolidée en fin d’année, avec une excellente activité liée aux marchés de Noël en décembre.

  • En Espagne, une bonne reprise de l’activité en Catalogne suite aux tensions de 2017, et un record d’arrivées de touristes étrangers dans le pays (86m de visiteurs) ont permis une croissance du RevPAR de 3,8% sur l’année.

L’Asie-Pacifique est demeurée très bien orientée, avec une hausse de +4,3% du RevPAR sur l’année, et une inflexion très perceptible au quatrième trimestre, après un début d’année semblant indiquer un ralentissement de la croissance. La Chine reste également solide, avec une progression de 6,8% du RevPAR sur l’année.

La région Afrique Moyen-Orient a connu une année plus mitigée, avec une croissance modérée du RevPAR de +1,8%, qui reflète néanmoins une très forte performance dans un marché hôtelier globalement en baisse, et pénalisé par des surcapacités dans certaines villes clés.

L’Amérique du Nord, Centrale et Caraïbes a enregistré un RevPAR en progression de +4,0%, reflétant notamment de très bons niveaux d’activité au Canada, où le RevPAR a progressé de 7,1% sur l’année.

L’Amérique du Sud a connu une forte reprise tout au long de l’année, tirée par le Brésil, en constante amélioration depuis le quatrième trimestre 2017. Le RevPAR a ainsi progressé de 12,3% en 2018 dans la région.

Les Nouvelles Activités (services de conciergerie, location de résidences de Luxe, ventes privées de séjours hôteliers et services digitaux pour hôteliers) ont réalisé un chiffre d’affaires de 149 millions d’euros, en progression de 2,4% en données comparables par rapport à 100 M€ en 2017. La progression de 49% en données publiées est liée aux acquisitions de Gekko, ResDiary et Adoria. Ces trois acquisitions, réalisées en 2018, ont contribué positivement aux résultats du Groupe.

AvailPro et Fastbooking, désormais regroupés sous la marque d-edge, ont également généré un résultat positif, pour la première fois depuis leur acquisition.

Le groupe poursuit par ailleurs ses efforts pour amener onefinestay et John Paul à l’équilibre, notamment par des effets de rationalisation.

Le Chiffre d’affaires des « Actifs Hôteliers et Autres » a progressé de 8,4% en données comparables, reflétant la reprise économique au Brésil, et d’excellentes performances en Europe Centrale (Orbis). En données publiées, la progression de 44,5% du chiffre d’affaires est liée aux intégrations de Mantra et de Mövenpick.

Nette amélioration de l’Excédent Brut d’Exploitation

L’excédent brut d’exploitation consolidé du Groupe s’établit à 712 millions d’euros en progression de 8,0% en données comparables, et de 14,5% en données publiées par rapport à 2017. Ce montant est en ligne avec la fourchette d’objectif communiquée par le Groupe en octobre dernier, entre 700 et 720 millions d’euros. La marge sur excédent brut d’exploitation est globalement stable à pcc, à 19,7%.

Des résultats par métier en ligne avec les attentes

En progression de 11,0% en données publiées, et de 12,3% à pcc, l’Excédent Brut d’Exploitation d’HotelServices atteint 705 millions d’euros, contre 635 millions d’euros en 2017. Les Nouvelles Activités enregistrent un Excédent Brut d’exploitation négatif de -28 millions d’euros, dans la fourchette des -25 millions d’euros à -30 millions d’euros annoncée. Les Actifs Hôteliers & Autres réalisent une bonne performance, avec une hausse de 9,4%, largement supérieure à la fourchette de 5% à 7% de croissance attendue à moyen terme, et présentée lors du Capital Market Day de novembre dernier.

Ensemble, les lignes de reporting d’HotelServices et Holding et Intercos, qui représentent les frais de siège, réalisent une augmentation de 10,7% à pcc de l’Excédent Brut d’Exploitation, parfaitement en ligne avec l’objectif de 10% à 12% de croissance par année à horizon 2022.

Excédent Brut d’exploitation « Management & Franchise » par région

En Europe, l’Excédent Brut d’exploitation a progressé de 11,0% à pcc, soit une croissance supérieure à celle du chiffre d’affaires, grâce notamment aux premiers effets du plan de réorganisation des structures centrales. A l’inverse, en Asie-Pacifique, l’amélioration de 6,9% de l’Excédent Brut d’exploitation est légèrement inférieure à celle des revenus, en raison d’éléments de comparaison défavorables liés à des exceptionnels positifs en 2017. En Afrique Moyen-Orient, malgré un chiffre d’affaires en léger repli, l’Excédent Brut d’Exploitation progresse de 2,6% sous l’effet de reprises de provisions en 2018. En Amérique du Nord, Centrale et Caraïbes, malgré quelques coûts exceptionnels liés à des litiges, l’Excédent Brut d’Exploitation progresse de manière solide, à +9,6% en données comparables. Enfin, la hausse atteint 22,8% en Amérique du Sud, grâce notamment à la forte reprise de l’activité, qui a permis le déclenchement d’incentive fees dans de nombreux hôtels de la région.

Un résultat net record grâce à la cession d’AccorInvest

La cession de 65% du Capital d’AccorInvest, et sa déconsolidation dans les comptes d’Accor, a permis d’enregistrer une plus-value de 2,4 milliards d’euros, aboutissant à un Résultat Net, part du Groupe de 2,233 milliards d’euros pour l’exercice 2018.

Un free cash-flow récurrent record et une situation financière solide

Le free cash-flow récurrent du Groupe a progressé de 22% en 2018, avec une conversion en cash de 83% (Excédent Brut d’Exploitation – Investissements récurrents), tirée à la fois par la hausse du résultat, et un montant d’investissements inférieur à 2017.

Les Investissements récurrents, qui incluent les « key money » versés par HotelServices, les investissements dans le digital et l’informatique, ainsi que les investissements de maintenance dans le reliquat des hôtels en propriété et location, ont atteint 124 millions d’euros en 2018, en repli par rapport à 161 millions d’euros en 2017 essentiellement sous des effets de calendrier.

La Dette Nette du Groupe au 31 décembre 2018 s’établit à 1 153 millions d’euros, en repli de 735 M€ par rapport à décembre 2017. Les 4,8 milliards d’euros perçus par le groupe dans le cadre de la cession de 65% du Capital d’AccorInvest ont été largement réinvestis dès 2018 :

  • Le Groupe a réalisé 2,0 milliards d’euros d’acquisitions, principalement dans son cœur de métier de l’hôtellerie, avec Mantra, Mövenpick et Atton.

  • Par ailleurs, Accor a lancé deux tranches de son programme de rachat d’actions, pour un montant total de 850 millions d’euros : une première tranche de 350 millions d’euros achevée fin novembre 2018, et une seconde de 500 millions d’euros, lancée en décembre.

  • Le Groupe a également fait l’acquisition de son siège parisien, pour un montant de 363 millions d’euros, très inférieur à la valeur estimée de l’immeuble.

  • Enfin, Accor a lancé une offre de rachat des titres non détenus dans sa filiale Orbis, qui a permis de racheter 33,15% du Capital. Le Groupe détient désormais 85,8% de sa filiale polonaise. Cette transaction s’inscrit dans la stratégie d’Accor, en permettant au groupe de consolider son leadership en Europe centrale et orientale, de renforcer son contrôle d’Orbis et de poursuivre le déploiement de sa stratégie de gestion d’actifs.

Au 31 décembre 2018, le coût moyen de la dette du Groupe s’établissait à 1,9%, avec une maturité moyenne de 3,6 années.

En janvier 2019, Accor a procédé au placement réussi de deux obligations : une obligation Senior de 600 millions d’euros à maturité 2026 assortie d’un coupon de 1,75%, et une obligation hybride perpétuelle de 500 millions d’euros assortie d’un coupon de 4,38%, avec un premier call en 2024. Ces opérations ont permis le remboursement anticipé d’une souche obligataire de 350 millions d’euros à maturité 2021 assortie d’un coupon de 2,63%, et le rachat pour 386 millions d’euros de l’obligation hybride perpétuelle avec un premier call en 2020. Par ailleurs, le Groupe utilisera le solde des 1,1 milliard d’euros empruntés pour rembourser une souche obligataire de 335 millions d’euros parvenant à maturité en mars 2019, et assortie d’un coupon de 2,50%. Grâce à cette opération de « liability management », le coût moyen de la dette du Groupe a été ramené à 1,8%, sa maturité moyenne étant portée à un niveau confortable de 4,8 années à fin février 2019.

Dividende

Sur la base des bons résultats de 2018, et sur recommandation du Conseil d’Administration, Accor soumettra à l’approbation de l’Assemblée Générale des Actionnaires du 30 avril prochain le paiement d’un dividende de 1,05 euro par action.

Un nouveau programme pour consolider le rayonnement d’Accor dès 2019

Désormais recentré sur son modèle asset-light, Accor compte désormais se renforcer dans les domaines clés que sont la distribution, la fidélisation, et la force de ses marques. Le Groupe annonce ce jour le lancement d’une nouvelle promesse client, incarnée par le programme « ALL- Accor Live Limitless », qui combinera nos plateformes de distribution et un nouveau programme de fidélité expérientiel. ALL centralisera toute l’offre de Accor sur une plateforme unique, donnant vie à son modèle d’Hospitalité augmentée. Les membres du programme pourront accéder à une offre globale d’expériences « Live, Work, Play », bien au-delà du séjour hôtelier. Dans ce contexte, Accor annonce aujourd’hui la signature de plusieurs partenariats globaux, avec notamment AEG, IMG, et le club de football du Paris Saint Germain, dont ALL deviendra notamment le sponsor maillot à partir de la saison prochaine.

Pour soutenir ces initiatives, le Groupe utilisera 225 millions des 4,8 milliards d’euros générés par l’opération Booster, avec pour objectif financier la création de 75 millions d’euros par an d’Excédent Brut d’Exploitation à moyen terme.

Ces dépenses pèseront facialement sur les comptes consolidés du Groupe, à hauteur de 55 millions d’euros en 2019 et 45 millions d’euros en 2020. Compte tenu de leur caractère exceptionnel, elles seront spécifiquement identifiées dans les comptes du Groupe. Elles seront également retraitées pour le calcul du dividende.

Accor compte atteindre l’équilibre sur cet investissement en 2021, et générer un surplus d’Excédent Brut d’exploitation de l’ordre de 60 millions d’euros dès 2022, et de 75 millions d’euros par an par la suite. Le Groupe excèdera ainsi son objectif d’Excédent Brut d’Exploitation pour 2022 de 1,2 milliard d’euros présenté en novembre dernier.

Accor reviendra sur les grands axes de cette stratégie à l’occasion de la réunion de présentation de ses résultats annuels ce matin, puis à l’occasion du Salon IHIF, qui se tiendra à Berlin à partir du 4 mars prochain. Accor et le Paris Saint Germain tiendront une conférence de presse commune le 22 février au Parc des Princes à Paris.

Evénement survenus en 2018

Gouvernance

  • Le 20 septembre, Chris Cahill qui occupait jusqu’à présent les fonctions de Directeur général Marques Luxe et Directeur général Amérique du Nord, Amérique Centrale et Caraïbes prend les fonctions de Directeur général adjoint en charge des opérations hôtelières. Jean-Jacques Morin, jusqu’à présent Directeur général Finances, est quant à lui nommé Directeur général adjoint en charge des finances, de la communication et de la stratégie.

Financement

  • Le 2 juillet, le Groupe annonce la mise en place d’une nouvelle ligne de crédit renouvelable de 1,2 milliard d’euros, dont l’un des critères de calcul de la marge sera la performance du Groupe en matière environnementale, sociale et de gouvernance (ESG).

AccorInvest

  • Le 31 mai, Accor réalise la cession de 57,8% du capital d’AccorInvest auprès des fonds souverains Public Investment Fund (PIF) et GIC, des investisseurs institutionnels Colony NorthStar, Crédit Agricole Assurances et Amundi, et d’investisseurs privés

  • Le 25 juillet, Accor a reçu une offre ferme de la part de Colony NorthStar pour l’acquisition d’une tranche supplémentaire de 7% du capital d’AccorInvest pour 250 millions d’euros.

Hôtellerie

  • Le 5 avril, conclusion d’un accord stratégique avec le groupe Mantis, conglomérat sud- africain opérant dans les domaines de l’hôtellerie et du voyage en vue d’une prise de participation de 50 % dans Mantis Group

  • Le 19 avril, signature d’un protocole d’accord avec Ctrip aux fins de proposer les meilleures expériences aux voyageurs chinois

  • Le 30 avril, conclusion d’un accord avec Mövenpick Holding et Kingdom Holding en vue de l’acquisition de Mövenpick Hotels & Resorts pour 482 millions d’euros

  • Le 14 mai, conclusion d’un accord entre Accor, Algeciras et les actionnaires de la société Atton Hoteles en vue de l’acquisition de Atton Hoteles

  • Le 31 mai, acquisition du groupe Mantra pour un montant de 830 millions d’euros

  • Le 29 juin, signature d’une lettre d’intention avec sbe Entertainment, et engagement de négociations exclusives en vue de l’acquisition de 50 % du Groupe sbe

  • Le 23 juillet, Katara Hospitality et Accor créent un fonds d’investissement dédié à l’hôtellerie en Afrique subsaharienne doté d’une capacité d’investissement supérieure à 1 milliard de dollars

  • Le 31 juillet, le Groupe a conclu un accord portant sur l’acquisition de 85% de 21c Museum Hotels dont la finalisation a été réalisé fin septembre

  • Le 4 septembre, l’acquisition de Mövenpick par Accor a été finalisée

  • Le 5 octobre, Accor finalise l’acquisition d’une participation de 50% dans sbe Entertainment

  • Le 26 novembre, Accor annonce le lancement d’une offre de rachat sur 100% du capital d’Orbis

Nouvelles activités

  • Le 9 avril, acquisition de ResDiary, plateforme leader pour la réservation et la gestion de tables de restaurants

  • Le 6 juin, acquisition d’Adoria, plateforme SaaS permettant aux acteurs de la restauration d’optimiser la gestion de leur approvisionnement

Autre

  • Le 25 octobre, Accor annonce l’acquisition de la « Tour Sequana », son siège social depuis 2016, situé à Issy-les-Moulineaux, pour un montant de 363 millions d’euros

Evénement survenus après le 31 décembre 2018

En janvier 2019, Accor a réalisé avec succès deux opérations de “liability management” :

  • Le 24 janvier, Accor a réalisé avec succès au placement de deux émissions obligataires, pour un montant de 1,1 milliards d’euros :

    • Une émission hybride perpétuelle d’un montant de 500 millions d’euros, assortie d’un coupon de 4,375%

    • Une émission obligataire senior d’un montant de 600 millions d’euros à 7 ans, assortie d’un coupon de 1,75%.

      Les deux opérations ont été sursouscrites d’environ six fois, reflétant la forte confiance des investisseurs, qui ont plébiscité le nouveau modèle économique du Groupe, son potentiel de croissance ainsi que son profil de risque attractif.

  • Le 31 janvier, Accor annonce le succès de ses offres et le rachat partiel de deux obligations, une souche obligataire hybride perpétuelle (coupon de 4,125%) et une souche obligataire senior à maturité 2021 (coupon de 2,625%) pour un montant cumulé de 736 millions d’euros :

    • 386m € sur la souche hybride perpétuelle (obligations pour un montant de 900 millions d’euros, émises en juin 2014)

    • 350m € sur la souche à échéance 2021

Le 23 janvier, Accor confirme l’acquisition de 33,15% du capital d’Orbis pour un montant d’environ 339 millions d’euros. Accor détient désormais, directement et indirectement, 85,84% du capital d’Orbis. Accor renforce ainsi son contrôle d’Orbis et consolide son leadership dans la région. Comme annoncé le 26 novembre, le Groupe va étudier les opportunités de valorisation du portefeuille d’actifs immobiliers d’Orbis.

Prochain rendez-vous en 2019
18 avril 2019 : Publication du chiffre d’affaires du 1er trimestre 2019 30 avril 2019 : Assemblée Générale des Actionnaires

Informations complémentaires

Le Conseil d’administration s’est réuni le 20 février 2019 pour arrêter les comptes au 31 décembre 2018. Les procédures d’audit sur les comptes consolidés ont été effectuées. Le rapport d’audit des commissaires aux comptes est en cours d’émission. Les comptes consolidés et annexes liés à ce communiqué sont disponibles sur www.accorhotels.group.

Contactez-nous
Valérie Eckard Press Contact AccorHotels Switzerland SA, Jung von Matt/Limmat AG
Valérie Eckard Press Contact AccorHotels Switzerland SA, Jung von Matt/Limmat AG
A propos de Accor

Accor est un leader mondial de l’hospitalité augmentée, qui propose des expériences uniques dans 5000 hôtels et résidences implantés dans 110 destinations. Depuis plus de 50 ans, tout le savoir- faire hôtelier de Accor s’illustre à travers une collection incomparable de marques, du luxe à l’économique, adossées à l’un des programmes de fidélité les plus attractifs au monde.

Plus que des nuits d’hôtel, Accor propose à ses clients de nouveaux modes de vie, de nouvelles façons de travailler et de se divertir, qui associent restauration, vie nocturne, bien-être ou coworking. Le Groupe propose également des solutions digitales qui maximisent la distribution, optimisent l’exploitation hôtelière et enrichissent l’expérience client.

Accor est pleinement engagé dans une démarche de développement durable et agit concrètement en faveur de la planète et des communautés locales au travers de son programme Planet 21 – Acting Here, et du fonds de dotation Accor Solidarity qui s’attache à permettre aux populations défavorisées d’accéder à l’emploi par le biais de la formation professionnelle.

Accor SA est une société cotée sur Euronext Paris (Code ISIN : FR0000120404) et sur le marché OTC aux États-Unis (Code : ACRFY). Pour plus d’informations, rendez-vous sur accor.com, ou rejoignez-nous et suivez-nous sur Twitter et Facebook.